Le Centre Hospitalier Alfred Brard labellisé Hôpital de proximité

Le Centre Hospitalier Alfred Brard de Guémené-sur-Scorff a été labellisé hôpital de proximité par l’ARS Bretagne. Une labellisation synonyme de coopération accrue entre hôpital et médecine de ville, et également de visibilité à moyen terme avec l’octroi de financements garantis pour les trois prochaines années.

La labellisation Hôpital de proximité est une marque de reconnaissance pour le Centre Hospitalier Alfred Brard et l’ensemble des professionnels. Elle intervient dans le cadre du Ségur de la Santé qui a pour ambition de fédérer tous les acteurs de santé des territoires autour de projets communs, décloisonnés, au plus près des besoins de la population. En effet, L’hôpital de proximité est un trait d’union entre l’ensemble des acteurs libéraux, hospitaliers et médico-sociaux pour améliorer le parcours de soin des patients du territoire.

L’établissement sera en relation étroite avec la médecine de ville pour expérimenter et trouver les meilleures manières de collaborer, toujours dans l’optique d’offrir la prise en charge la plus adaptée à chaque patient.

Le Centre Hospitalier Alfred Brard rejoint ainsi la liste des 29 établissements bretons labellisés hôpital de proximité, ce qui offrira l’opportunité de bénéficier de leur retour d’expérience.

Alizée Hatier-Verstavel, directrice déléguée, René Le Moullec, maire de Guémené-sur-Scorff et président du Conseil de surveillance, Olivier Coudin, directeur de la DD56 de l’ARS, et Anne-Marie Horellou, directrice par intérim du GHCB, lors de la conférence de presse d’annonce de la labellisation hôpital de proximité

Quatre grands rôles à jouer sur un territoire

En lien avec le projet de santé développé par les Communautés Professionnelles de Santé (CPTS) et les différents acteurs intervenant dans le domaine de la santé sur leur territoire, les établissements labellisés se voient confier quatre grandes missions :

  • Apporter un appui aux professionnels de santé libéraux et aux autres acteurs impliqués pour répondre aux besoins de soins de la population ;
  • Favoriser la prise en charge des personnes en situation de vulnérabilité et leur maintien dans leur lieu de vie, en relation avec les médecins traitants ;
  • Participer à la prévention et à la mise en place d’actions de promotion de la santé sur leur territoire ;
  • Contribuer, en fonction de l’offre existante, à la permanence des soins et à la continuité des prises en charge.

Le Dr Lucie Deniel, accompagnée de l’équipe médicale, explique les projets médicaux qui seront développés grâce à la labellisation hôpital de proximité

Une labellisation synonyme de financements

La labellisation Hôpital de proximité est synonyme de financements supplémentaires pour le Centre Hospitalier Alfred Brard. D’une part, l’activité de médecine bénéficie d’une garantie de financement pluriannuel pour alléger la contrainte de la seule tarification à l’activité. D’autre part, les projets renforçant l’accès aux soins sont accompagnés par la création d’une dotation de responsabilité territoriale.

Les résidents du Centre Hospitalier Alfred Brard de Guémené-sur-Scorff dans le grand bain

Des résidents et des accompagnants du Centre Hospitalier Alfred Brard ont réalisé une activité piscine dans le cadre de la réalisation d’une courte vidéo pour le concours national de danse Ehpa’danse. Une sortie grandement appréciée par les résidents.

Ce Mardi 23 Avril, 6 résidents, âgés de 73 à presque 100 ans,  ainsi que 8 accompagnateurs se sont rendus à la piscine de Gouarec pour la première fois.Une sortie organisée par les animatrices de l’établissement, Méghan et Marine, dans le cadre de la participation au concours national de danse, Ehpa’danse, avec pour thème imposé les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Parmi cette délégation, Mme LE ROCH, quasi-centenaire, qui soufflera ses 100 bougies cette année. « C’est le plus beau cadeau que vous pourriez me faire pour mes 100 ans. Par contre, je ne veux pas aller patauger, je veux aller nager » a-t-elle réagi à peine la sortie proposée.

Ce projet n’aurait pas pu voir le jour sans l’engagement de l’équipe soignante (2 animatrices, 1 ergothérapeute, 5 aides-soignantes) et les généreux dons de serviettes, maillots de bain et peignoirs. De nouvelles sorties piscine seront à prévoir au regard de l’enthousiasme que cette escapade aquatique a suscité chez nos résidents.

L’activité piscine en témoignages

Mme H : « C’était tellement bien, que je vais rédiger un courrier à la direction pour que cela rentre dans le projet de soin, pour nous envoyer à la piscine tous les 15 jours. »

Mme P : « Je suis tellement apaisée, je vais mieux. Je n’aurais même pas besoin de cacher pour dormir ce soir ».

Mme B : « Peux-ton y retourner demain ? J’ai adorée ! »

Mme LR : « Avez-vous prises des photos de moi dans l’eau ? Mes enfants ne vont pas me croire que je me suis baigné. Je reviendrais »

Mr LG : « La piscine était grande et tellement chaude (32 degrés). Je pourrais revenir la prochaine fois ? »

Une convention signée entre le CHCB et le futur centre de médecine nucléaire à Pontivy

Anne-Marie Horellou, directrice par intérim du Groupe Hospitalier Centre Bretagne, et le Dr Ludovic Le Dortz, médecin nucléaire du Centre d’Explorations Isotopiques (CEI), ont signé le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) en vue de la construction du futur centre de médecine nucléaire à Kerio.

Anne-Marie Horellou, directrice par intérim du Groupe Hospitalier Centre Bretagne, a signé cette semaine le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) en vue de la construction du futur centre de médecine nucléaire à Kerio, avec le Docteur Le Dortz, médecin nucléaire au CEI.

Avec l’arrivée de ce centre médical de pointe à Pontivy, les patients du territoire de santé n°8 pourront bénéficier d’équipements et de protocoles sans équivalence dans la région.

Le centre disposera d’équipements de haute qualité, notamment une gamma caméra hybride polyvalente pour les examens de Scintigraphie et de Scintiscanner, ainsi qu’un TEP-Scan (ou PET-Scan)

La convention vise à renforcer les liens et la coopération à venir entre le CEI et les équipes du CHCB afin de garantir des diagnostics de pathologies plus précis et plus précoces grâce aux dernières techniques d’imagerie moléculaire.

L’imagerie moléculaire utilise des radiotraceurs pour explorer les processus enzymatiques et métaboliques à l’intérieur de l’organisme. Ces techniques permettent des diagnostics plus précis, des bilans d’extension améliorés de différentes pathologies notamment cancéreuses, une évaluation plus efficace des traitements, une détection précoce des récidives et, en fin de compte, une meilleure prise en charge des patients.

L’ouverture du centre est prévue pour 2025, avec une capacité d’accueil de 20 patients par jour, et une augmentation progressive de la capacité d’accueil qui devrait atteindre la barre des 100 patients par jour d’ici 15 ans.

Une étudiante de l'IFPS de Pontivy se fait couper des mèches de cheveux par une coiffeuse bénévole pour faire un don de cheveux qui servira à la fabrication de prothèses capillaires pour les personnes atteintes de cancers

Première session de don de cheveux pour nos étudiants de l’IFPS

Ce lundi 15 avril marquait le début de l’opération Don de cheveux à l’IFPS de Pontivy. Hier, 26 étudiants ont donné leurs cheveux. L’opération se poursuit jusqu’au 18 juin 2024 pour le grand public.

Lundi 15 avril, 5 coiffeuses bénévoles étaient présentes au sein d’un salon de coiffure improvisé dans les locaux de l’IFPS de Pontivy. 26 étudiants se sont succédés sur les fauteuils pour passer entre les ciseaux des coiffeuses bénévoles, avec l’ambition de collecter des mèches d’au moins 10cm de longueur.

26 étudiants de l’IFPS ont fait don de leurs cheveux pour les personnes atteintes de cancers.

Une opération grand public

Cette opération vise la collecte de mèches de cheveux qui serviront à la fabrication de prothèses capillaires par Barb’a’tiff en faveur des personnes atteintes de cancers.

Le grand public a la possibilité de s’associer à l’opération. Il suffit de se rendre chez son coiffeur habituel et de collecter ses mèches coupées d’au moins 10cm de longueur, avant de les rapporter à l’IFPS de Pontivy, situé rue des Pommiers.

Une deuxième session réservée à nos étudiants se déroulera le mardi 18 juin 2024 pour clôturer une opération solidaire qui durera 2 mois.

Une table magique à la MAS Les Bruyères

La MAS Les Bruyères est désormais dotée d’un outil innovant interactif, la Tovertafel, dans l’optique de développer des activités ludiques pour ses résidents.

Imaginée en co-conception avec des professionnels de santé, des experts, des familles et des résidents eux-mêmes, la Tovertafel est un outil interactif qui projette des jeux sur une table ou sur le sol par le biais d’un projecteur fixé au plafond. Il commence tout juste à se développer dans les structures pour personnes porteuses d’un handicap.

Un outil adapté à tous

Les résidents de la MAS Les Bruyères sont porteurs d’handicaps variés et peu d’outils permettaient, à ce jour, de les rassembler tous ensemble autour d’une même activité.

L’outil est adapté à toute personne, quelles que soient les difficultés physiques ou cognitives, et permet de travailler la motricité tout en favorisant la prise d’initiatives et les relations sociales au sein de la structure mais aussi lors de rencontres avec les écoles, les Ehpad ou d’autres structures médico-sociales. En effet, cette activité réduit l’agitation et augmente les émotions positives. Les objets colorés projetés sont en mouvement et les résidents installés autour de la table jouent en toute spontanéité avec leurs mains.

Ce projet a vu le jour grâce à l’engagement de Mme Auréline Sinic, animatrice de la MAS, qui a travaillé pendant plus de deux ans à son financement. L’inauguration de la Tovertafel, lundi 25 mars, a été l’occasion de saluer les organismes donateurs : Le Crédit Agricole, la mairie de Guémené-sur-Scorff, la mairie de Langoëlan, Les Bouchons du Pays de Lorient, l’association Thuriadon de collecte de journaux ainsi que l’association des familles des résidents de la MAS.

 

Makadam, les motards (encore) en action

Après deux passages en fin d’année au sein du service pédiatrie d’abord, aux Urgences ensuite,  Makadam Les Motards en Action était de retour au CHCB cette semaine les bras chargés de cadeaux.

Très engagée en faveur des enfants hospitalisés, l’association Makadam Les Motards en Action est revenue offrir des jouets au service des Urgences du Centre Hospitalier Centre Bretagne.  aux enfants de passage dans le service.

Grâce à leur action depuis plusieurs mois, le séjour des enfants au CHCB est égayé.  Nous remercions infiniment l’association et  ses bénévoles pour leur engagement continu en faveur des enfants.

Photo de l'entrée d'un box des Urgences du Centre Hospitalier Centre Bretagne à Noyal-Pontivy, où des lumières LED vertes ont été installées pour le bien-être des patients

Des lumières LED dans les boxes des Urgences

Dans l’optique d’améliorer la prise en charge et le confort des patients, des lumières LED ont été installées dans les boxes aux Urgences. Un équipement moins énergivore.

Les 6 boxes des Urgences du Centre Hospitalier Centre Bretagne à Kerio ont été équipés de LED colorées, moins consommatrices en énergie et moins éblouissantes qu’un éclairage traditionnel.

Au-delà de la dimension énergétique, le bien-être de nos patients est à la base de cette réflexion. L’intensité des LED peut être réglée à l’aide d’un variateur, et la lumière verte dans le box est utilisée pour soulager les douleurs des patients atteints de céphalées (maux de tête). Nos patients peuvent d’ores et déjà en bénéficier lors de leur passage au service des Urgences.

Les boxes des Urgences ont été équipés de lumières LED, moins consommatrices en énergie et moins éblouissantes qu’un éclairage traditionnel. 

Au-delà de la dimension énergétique, le bien-être de nos patients est à la base de cette réflexion. L’intensité des LED peut être réglée à l’aide d’un variateur, et la lumière verte dans le box est utilisée pour soulager les douleurs des patients atteints de céphalées (maux de tête).

Ce projet amorce une dynamique. Dans les années à venir, le GHCB continuera à remplacer ses ampoules par des LED pour mener à bien ce double objectif de bien-être de ses patients et de réduction de son empreinte environnementale.

Ce projet amorce une dynamique. Dans les années à venir, le GHCB continuera à remplacer ses ampoules par des LED pour mener à bien ce double objectif de bien-être de ses patients et de réduction de son empreinte environnementale.

Affiche Mars Bleu, qui se déroulera le vendredi 29 mars 2024 au Centre Hospitalier Centre Bretagne à Pontivy, en présence des équipes médicales, paramédicales et de la Ligue contre le cancer du Morbihan

Mars Bleu : des stands d’information à Kerio le 29 mars

A l’occasion de Mars, Bleu, mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal, le GHCB et ses équipes se mobilisent. 3 stands d’information prendront place dans le hall d’accueil de Kerio, vendredi 29 mars 2024.

3e cancer le plus fréquent chez les hommes et 2e cancer le plus fréquent chez les femmes, le cancer colorectal est l’un des plus répandus sur le territoire national. L’abus d’alcool, la consommation de tabac, une alimentation pas suffisamment équilibrée ou la sédentarité en sont les principaux facteurs de risque.

Affiche Mars Bleu, qui se déroulera le vendredi 29 mars 2024 au Centre Hospitalier Centre Bretagne à Pontivy, en présence des équipes médicales, paramédicales et de la Ligue contre le cancer du Morbihan

Informer & prévenir

Pour informer la population et prévenir ce risque, une journée spéciale sera organisée vendredi 29 mars 2024, de 10h à 16h dans le hall de Kerio. Tous les visiteurs sont les bienvenus pour cet événement ouvert à tous.

Afin d’assurer la meilleure information possible sur la prévention, la maladie et sa prise en charge, trois stands complémentaires seront installés le jour de l’événement. Il s’agit du service Maladies du foie et de l’appareil digestif (MFAD) en présence du Dr Bayadi-Hervias, de l’équipe diététique du CHCB pour parler alimentation et médecine du sport, ainsi que l’antenne de Pontivy de la Ligue contre le cancer du Morbihan.

Informations pratiques 

Journée Mars Bleu – Stands d’information contre la cancer colorectal

  • Vendredi 29 mars 2024
  • De 10h à 16h
  • Centre Hospitalier Centre Bretagne – Kerio – Noyal-Pontivy
  • Entrée gratuite et événement ouvert à tous

Groupe de parole : Chirurgie de l’obésité

Le groupe de parole sur la chirurgie de l’obésité du CHCB se réunit mardi 11 octobre 2022, à 19h00, sur le site de Kerio.

Gratuit et ouvert à toute personne désireuse de s’informer, comprendre et échanger autour de la chirurgie bariatrique.

👥 INFORMATIONS PRATIQUES

📍 CH Centre Bretagne, Kerio – salle ORSEC – face à l’entrée de l’hôpital

🕛 19h-20h

😷 Le port du masque est obligatoire.

📞 Renseignements auprès du secrétariat de chirurgie viscérale et digestive : 02 97 79 01 00

OCTOBRE ROSE 2022 : Défi couture solidaire

Du 1er au 19 octobre 2022, le GHCB organise un défi couture solidaire pour permettre la distribution de coussins post chirurgie du cancer du sein aux patientes opérées par le service de gynécologie de l’hôpital public de Kerio.

En mars dernier, 120 étudiants du lycée professionnel Louis Armand à Locminé ont confectionné de nombreux coussins post chirurgie du sein, qui ont été offerts aux patientes du CH Centre Bretagne à l’hôpital de Kerio.

Pour chaque femme qui reçoit un coussin post chirurgie, c’est un (ré)confort indéniable qui lui est apporté et qui l’accompagne pour traverser cette épreuve.

200 coussins par an

Compte tenu de son activité, le service de gynécologie du CHCB pourrait distribuer chaque année jusqu’à 200 coussins aux patientes concernées par une chirurgie mammaire.

Ce dispositif soulage en post opératoire, après des interventions comme les mastectomies et également les curages axillaires.

Une collecte solidaire

Pour répondre à ce besoin, et parce-que le premier don de coussins des étudiants de Locminé a remporté un grand succès auprès du service de gynécologie et des patientes, le GHCB organise un défi couture solidaire jusqu’au 19 octobre 2022.

Comment participer ?

  • Téléchargez le patron en cliquant sur le lien >> Patron Coussin Coeur
  • Réalisez un ou plusieurs coussins cœur
  • L’emballer dans un sac individuel, accompagné d’un petit mot d’encouragement/de bon rétablissement à la patiente qui recevra le coussin. Vous pouvez laisser vos coordonnées pour qu’elle vous réponde
  • Déposez vos créations dans le bac de collecte situé à l’entrée du CH Centre Bretagne, à Noyal-Pontivy, sur le site de Kerio, du 1er au 19 octobre 2022.

 

Informations :

Service Communication du GHCB – 02.97.79.02.03 – gwenaelle.mante@ch-centre-bretagne.fr