portrait Dr Marie Bertholin

Entretien avec le Docteur Marie BERTHOLIN, pharmacien hygiéniste au GHCB

Le Docteur BERTHOLIN a rejoint le Centre Hospitalier Centre Bretagne au mois de septembre 2021. Elle nous livre son parcours, ses motivations et ses projets pour le Groupe Hospitalier Centre Bretagne.

Docteur, vous avez pris vos fonctions au CHCB au mois de septembre, quel est votre parcours ?

J’ai un parcours un peu atypique pour le milieu hospitalier puisque je suis issue de la filière officinale (pharmacien de ville).

J’ai travaillé, dans le cadre de ma thèse, sur la prise en charge des soins de premier recours par le pharmacien d’officine, avec la volonté de mettre en place des algorithmes pour que le pharmacien puisse prendre en charge certaines pathologies, le tout en pluridisciplinarité avec les autres professionnels de santé.

Dans le cadre de mon externat de Pharmacie, j’ai également travaillé sur la conciliation médicamenteuse (processus visant à optimiser la transmission d’information entre professionnels de santé, sur les traitements en cours du patient admis à l’hôpital) et l’éducation thérapeutique dans un service de transplantation hépatique (formation des patients nouvellement transplantés aux règles d’hygiène de base et vérification de la bonne compréhension du traitement).

A la suite de ma thèse, j’ai effectué quelques remplacements, notamment en Polynésie française dans l’unique pharmacie des îles Marquises à Nuku Hiva. De par la grande proximité avec les différents acteurs de santé sur l’île, cette expérience m’a permis de travailler avec l’ensemble des médecins de l’Hôpital Louis Rollin et a renforcé mon envie de travailler en pluridisciplinarité.

A mon retour en métropole, j’ai fait des remplacements dans des pharmacies d’officine en Bretagne puis j’ai pris mes fonctions au sein du service d’hygiène du CHBA de Vannes en juin 2020, parallèlement à ma préparation du DU d’hygiène et d’épidémiologie infectieuse à Nantes, avec le Pr Didier LEPELLETIER.

Cette expérience qui m’a permis de renforcer mon expérience en milieu hospitalier avant ma prise de fonction au GHCB, en septembre 2021.

 Comment définiriez-vous votre rôle au sein d’un établissement de santé ?

L’hygiéniste a un rôle de soutien et de formation dans la maitrise et la gestion des risques infectieux.

La mise en place de protocoles d’hygiène fait partie des missions de l’Unité de Prévention des Infections Associées aux Soins (UPIAS). Il s’agit de les rédiger mais aussi d’aller dans les services pour former les professionnels et s’assurer que les protocole soient compris, intégrés et adaptés aux pratiques de chaque service.

Quand on vient auditer un service, le rôle du service d’hygiène est de faire un retour constructif pour aider à améliorer les pratiques. Notre objectif est commun : permettre aux professionnels de travailler en sécurité pour eux et pour les patients.

L’UPIAS se déplace sur tous les sites du GHCB et dans les 20 EHPAD du « Réseau d’infirmiers hygiénistes mutualisés en EHPAD », cela permet d’avoir une approche terrain, de se rendre compte des contraintes de chaque service et ainsi d’adapter les protocoles aux usages.

Ce qui me plait beaucoup dans l’Hygiène c’est cette interaction pluri professionnelle, cette transversalité, qui amène à développer des outils permettant aux professionnels de travailler en toute sécurité, pour eux et pour les patients.

 Quels sont vos projets pour le Groupe Hospitalier Centre Bretagne ?

Après la période Covid, il s’agira de relancer l’activité de fond de l’UPIAS. Et surtout de donner les bons outils aux services pour que les professionnels travaillent en sécurité, en évitant les contaminations croisées.

J’aimerais également développer une activité de recherche en hygiène, et mettre en place des opérations ludiques pour promouvoir la gestion du risque infectieux au sein du GH Centre Bretagne.